Sélectionner une page

Lever des fonds et vivre de votre art, c’est possible…

Même si c’est dur à croire après le rejet de votre dossier.

J’imagine que vous avez du talent et des idées à revendre. Vous sortez peut-être d’une école d’art qui vous a inculqué des techniques et des connaissances pour transformer vos projets en œuvres de qualité ? Vous aviez sans doute une idée précise de la meilleure manière d’utiliser les fonds qui vous seraient octroyés afin de sublimer votre création ?

Malheureusement, c’était insuffisant pour les membres du jury.

Si les rejets s’enchaînent, le découragement finit par prendre le dessus et de fil en aiguille vous finirez par vous dire qu’un choix s’impose à vous :

  • Continuer de vivre au jour le jour une vie d’artiste galérien faite de petits boulots et de nouilles instantanées
  • Ou devenir professeur/assistant

Je suis là pour vous dire que votre choix ne se limite pas à ces 2 options. Il existe une troisième voie.

Vous pouvez vous professionnaliser en tant qu’artiste  

C’est la voie pour laquelle j’ai opté.

Pourtant, au départ ce n’était pas gagné.

J’ai longtemps été en échec scolaire et je n’ai pas fait de grande école.

Après mon CFC de graphiste, j’ai envoyé pendant deux ans des dossiers de demande de bourses et de résidences qui étaient systématiquement accompagnés de fins de non-recevoir.

J’étais presque au bout du rouleau, quand un jour, ma persévérance a fini par payer et j’ai obtenu la Bourse d’aide à la création de la ville de Genève. Après plus d’une dizaine de rejets, j’avais enfin obtenu ma première bourse !

Ce qui m’a permis de réussir, c’est que je ne me suis jamais laissé gagner par le découragement ou le syndrome de l’imposteur. J’ai toujours su surmonter la douleur des refus.

Aujourd’hui, j’ai réussi à collecter des milliers de Francs Suisse qui m’ont permis de financer plusieurs projets artistiques. J’ai été lauréat de plusieurs prix à Genève, à Zurich et ainsi qu’à l’international. Désormais, je fais même partie des membres du jury de certains des prix pour lesquels j’avais candidaté par le passé.

Sans les levées de fonds, je n’aurais pas pu en arriver là. Elles génèrent une sorte de cercle vertueux :  c’est en levant des fonds que j’ai pu me consacrer pleinement à mon art et créer des œuvres de qualité. Et c’est en créant des œuvres de qualité que j’ai pu recevoir la reconnaissance de mes pairs.

Si vous voulez lever des fonds et dépasser la condition d’artiste précaire, je peux vous aider.

Je suis prêt à libérer 20 minutes dans mon emploi du temps pour évaluer votre situation et discuter de vos projets et de vos difficultés. Sélectionnez une date et un horaire dans le calendrier ci-dessous pour me passer un coup de fil et je vous aiderai à mieux vous projeter dans une carrière artistique professionnelle rentable.

Si par contre, vous êtes du genre timide, vous pouvez simplement m’envoyer un mail, je vous répondrai dans les 48 heures.

Enfin, je vous invite à vous inscrire à ma liste mail en remplissant le formulaire ci-dessous. Vous aurez régulièrement de mes nouvelles, ainsi que de l’actualité du site et en bonus, je vous enverrai mon guide sur les levées de fonds.

Qui suis-je ?

 

Hello, je m’appelle Martin Panchaud, je suis artiste/auteur depuis 2008.

Je suis l’auteur de Die Farbe der Dinge (La couleur des choses), ouvrage qui a été récompensé du « Prix littéraire de la ville de Zurich » en 2020 et du « Prix Suisse du livre de jeunesse » en 2021.  

Martin Panchaud

Les posts du blog 

Comment vaincre votre phobie des dossiers artistiques ?

Comment vaincre votre phobie des dossiers artistiques ?

D’après une étude Britannique, entre 2008 et 2010, seuls 5% des artistes Anglais ont envoyé des demandes de levée de fonds à des organismes étatiques. Si on se fie aux résultats de cette étude, au Royaume-Uni, 95% des artistes ne prennent même plus la peine d’envoyer...

Comment (mieux) gagner sa vie en tant qu’artiste ?

Comment (mieux) gagner sa vie en tant qu’artiste ?

Les revenus des artistes sont souvent inégaux. Un jour, on peut avoir une somme d’argent conséquente sur son compte en banque, puis le lendemain, se retrouver sans le sou. J’en ai moi-même fait l’amère expérience. À mes débuts, j’ai réussi à collecter 4000 Euros à la...

Trouver son équilibre financier en tant qu’artiste

Trouver son équilibre financier en tant qu’artiste

D’après une enquête réalisée en 2015 par le Ministère de la culture Français, 26 % des jeunes artistes diplômés d’écoles d’art ne réussissent pas à s’insérer dans le champ professionnel de leur diplôme dans les 3 ans qui suivent la remise de leur diplôme. Sur ces 26%,...

Le temps c’est de l’argent, mais pourquoi ?

Le temps c’est de l’argent, mais pourquoi ?

Ça peut paraître évident. Cependant, je croise beaucoup d’auteurs et d’artistes qui sont dans un monde commercial et ont une vision assez négative de l'argent. Apprenez comment ça fonctionne, maîtrisez les codes de l’argent et vous vous engagerez dans une carrière...

Share This